Bruxelles attentats aéroport et métro Malbeek

0

Bruxelles attentats aéroport de Zaventem et Métro Malbeek 2016

22 Mars 2016 – Bruxelles est en deuil. Quelques jours après l’arrestation de Salah Abdeslam . Vers huit heures du matin, en pleine heure de pointe, deux bombes retentissent dans le hall de l’aéroport de Bruxelles Zaventem. A l’heure actuelle, on parlerait d’attentat-suicide mais il serait encore trop tôt pour confirmer. Causant plus de 10 morts et plus d’une centaine de blessés, cette tragédie plonge Bruxelles en émois.

La tragédie de ce 22 mars à Bruxelles ne s’arrête pas là. A 9H30, en plein cœur du quartier européen de la capitale belge, les automobiles aperçoivent de la fumée sortant des bouches des métro. On apprend peut de temps après la nouvelle – l’horreur – ; la station de Malbeek vient d’être touchée elle aussi par un attentat explosif effectué dans la rame de métro et alourdir le bilan. Le second  attentat amenant encore plus de morts et blessés dans la balance. Au total, une trentaine de mort et 200 blessés sont recensés en fin de journée.

Après l’exploision, c’est en premier lieu vers les Hôpitaux Saint-Luc et la KUL que les blessés sont évacués d’urgence. Vu le nombre croissant de blessé, c’est ensuite tous les hôpitaux du Brabant ainsi que l’hôpital Eramse qui sont mis sur pied de guerre afin d’accueillir les victimes des deux attentats.

Les blessés affluent de partout. Afin de mettre en place une structure adéquate, le plan Mash (Mise en Alerte des Services Hospitaliers) a été déclenché. Les hôpitaux ne tardent pas à faire un appel général au don de sang. Rapidement, la population Belge solidaire accourt et répondent à la demande.

Un peu plus tard dans dans la journée, les démineurs belges découvrent un nouvel engin explosif dans l’aéroport de Zaventem et le rendent inoffensif par les démineurs.

Depuis, les perquisitions s’enchaînent au plus vite pour faire avancer l’enquête.  Dans la commune de Schaerbeek, la police a mis la main sur des produits chimiques, des clous et un engin explosif.

En fin de journée, c’est le chaos: Tunnel Montgomery en direction du centre fermé, métro et bus à l’arrêts, avions en partance annulés, aéroport fermé jusque jeudi au minimum. Selon certains médias, le palais royal aurait  également été évacué. La police conseille de rester chez soi.

En identifiant, les bandes vidéo de l’aéroport, la police remarque trois personnes suspectes: elles portent un seul gant – cachant probablement un détonateur. Deux de ces personnes auraient explosé avec leurs bombes, la troisième est activement recherchée par la police.

Un numéro d’appel est ouvert pour les victimes et leurs proches: Le numéro 1771 est actif, mais surtout pour les victimes et proches. N’appelez pas si ce n’est pas strictement nécessaire.

La police rappelle, il est primordial de ne pas partager sur Twitter et autres médias les déplacements de la police ainsi que les opérations en cours. Les terroristes scrutent tous comme vous les réseaux sociaux afin de se tenir informés.

Share.

About Author

A peine un pied dans la capitale Belge, Pierre lance "InsideBrussels.be", l'idée est simple: "Que faire? Où aller manger ou boire un verre? ". Entrepreneur dans l'âme, ce n'est pas son premier projet! Loin de là. Comme le vin, avec le temps le projet se bonifie! Pierre n'hésite pas à partager ses coups de coeurs et ses meilleures adresses de restaurants Bruxelloises qu'il pourrait vous recommander les yeux fermés.

Leave A Reply