Site icon Inside Brussels, les meilleurs endroits de Bruxelles

Exposition et Vernissage de Elise Hameau (7-14 juin 2022)

ELISE HAMEAU

ELISE HAMEAU

Exposition et Vernissage à Bruxelles Espace, 2022 de l’artiste Elise Hameau

SAVE THE DATE ! Première exposition et vernissage de la série Espace de Elise Hameau à l’Abeille Blanche.
Le 9 juin prochain, venez découvrir cette série originale de Elise Hameau. Ce travail se veut comme une porte à un monde normalement inaccessible, invisible à l’œil nu, celui des espaces microscopiques ou gigantesques. Que se passe-il dans les mondes infiniment grands ou petits ? Au travers de couleurs flamboyantes et d’une texture 3D, votre imaginaire se laisse emporter dans ses propres visions et interprétations. Expérience psychédélique ? Peut être pour vous.

Vernissage ELISE HAMEAU à Bruxelles

L’Abeille blanche (ruche d’artistes), Molenbeek Saint Jean.

Par LAURA LE GALL, chargée d’administration dans le secteur culturel.

« Picture yourself in a boat on a river / With tangerine trees and marmalade skies… »*. Dans la série de peintures proposée par Elise Hameau dans le cadre de l’exposition Espace figure Sky with diamonds. Comme dans la chanson des Beatles s’y déploie un ciel parsemé de diamants colorés. Au centre de celui-ci brille un soleil blanc émaillé de points éclatants et ceint d’une ribambelle de pointillés. Ce sont eux, et non Lucy, absente de la peinture, qui constituent le fil conducteur du tableau. Omniprésents, ils relient les diamants entre eux, s’introduisent dans le moindre interstice et sont si nombreux qu’ils en viennent à saturer la toile, premier espace qui fait écho au titre de l’exposition.

S’il désigne de prime abord une surface, un espace se définit aussi comme la distance qui sépare un point d’un autre. Dans le travail d’Elise Hameau, les points établissent des liaisons entre les éléments, mais soulignent aussi l’écart qu’il y a entre eux, mettent en valeur des intervalles. Ils sont à la fois jonctions et séparations ; ils connectent autant qu’ils singularisent. Minuscules, ils se nichent parfois dans des taches rondes plus larges, aux couleurs vibrantes. Ils peuvent prendre la forme d’une perle ou d’une goutte scintillante, qui ressort en relief grâce au blob paint, un mélange d’acrylique et de médium de lissage.

Appliqué par pression d’un flacon, la peinture coule sur la toile placée à l’horizontal, il permet de former les points arrondis.
L’espace, c’est aussi le ciel et le milieu où évoluent les corps célestes. Elise Hameau fait cohabiter sur une toile plusieurs univers (Multivers), un ensemble d’étoiles (Galaxie),  leur représentation (Constellations). Mais le microscopique aussi est un cosmos : les cellules humaines ressemblent à des planètes (Mitose) ; leurs noyaux à des astres (Noyau). La peinture apparaît comme un outil télescopique permettant de représenter une réalité inaccessible à l’œil nu, qu’elle soit située à des années-lumière ou qu’elle nous constitue. Les pointillés établissent des connexions, tracent des plans. Carte du ciel ou tissu nerveux ?
Réseau de chemins ou constellation ? Ils courent encore, révélant le tourbillon de la Voie Lactée, des terminaisons nerveuses, dévoilant une fleur ressemblant à un délicat feu d’artifice (Nature). Quand le point s’agrandit en un cercle qui compose le diagramme d’un mandala, le cosmos réapparaît.

Date et adresse du vernissage de Elise Hameau

* Lucy in the Sky with Diamonds, The Beatles In Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, 1967

Pour aller plus loin

Quitter la version mobile